Ferme

2021

Restauration d'une maison rurale qui découle du besoin de s'évader de la ville et de s'occuper des personnes âgées qui vivent dans la ferme voisine. Il s'agit d'une maison de plan trapézoïdal qui appartient à un ensemble de bâtiments anciennement liés à l'exploitation agricole de la région, la ferme Can Barnils.

 

Projet dans lequel les matériaux de la région sont principalement réutilisés, dont beaucoup proviennent de la démolition. Elle a commencé à reconsolider l'enveloppe, l'améliorer climatiquement avec une isolation projetée en liège et le système constructif centenaire a été valorisé. Une étude approfondie de l'ensoleillement, de la ventilation croisée naturelle et de l'utilisation de l'eau de puits avec un système de filtration a été réalisée.

La maison elle-même était plus petite, plusieurs des zones étaient utilisées pour des écuries ou des poulaillers et n'étaient pas reliées au reste des pièces. Elle n'ouvrait pas sur le jardin. La façade nord, où se trouve maintenant le porche d'été, a été complètement fermée. Le tracé du plan a été amélioré fonctionnellement, notamment les plans de circulation pour favoriser la mobilité dans l'espace. C'est une maison modulable à usage sporadique : elle dispose de deux pièces mais peut accueillir jusqu'à douze personnes. Des salles ont été créées qui sont utilisées simultanément pour faciliter la vie communautaire. Au niveau de la décoration intérieure, les sols, poutres et menuiseries d'origine ont été récupérés en dialogue avec les nouveaux matériaux peu transformés, tels que les sols en terre cuite et en béton, la pierre naturelle et le bois.

Ces approches assurent que ses habitants se connectent avec l'environnement naturel, entouré de végétation, réduisant leur niveau de stress si caractéristique de la vie urbaine.

NeuronaLabMasia18.jpg